Transformation de caractère …le hall d’entrée d’une habitation du 19e siècle en Sud Loire…

Un hall d’entrée trop large, mal défini dans son volume et sa fonction et un escalier sans caractère transformés par l’ouverture de cet espace sur le salon. Cette habitation du 19e, qui ne fait que 70m2 avait besoin d’agrandir son espace de vie principal et de s’approprier les m2 du hall . Associée à la requalification du ‘volume’ de l’escalier l’entrée reprend du caractère avec la force d’un gris chaud et très dense assez proche du noir. Les anciens carreaux ciments en damier noir et blanc reprennent vie. Des miroirs de barbiers chinés et une toile abstraite d’1m2 viennent éclaircir le mur en pierre qui, rejointoyé en ciment gris reste assez froid. Une enfilade des années 60 est rénovée et prend place sur 2.20m. Deux sièges de théâtre et un ancien miroir de cheminée , chinés également, donnent réponse à cet ensemble ‘éclectique’…

une entrée en noir et blanc

Carreaux ciment noir et blanc + enfilade teck + miroirs de barbier… le ton est donné: le noir comme les gris intenses sont aussi des couleurs qui transmettent chaleur, élégance et caractère!

 

02_entrée Ti.Pi Architects 72dpi

L’ambiance générale se pose autour de 3 matériaux maximum: bois, métal et gris intense + blanc

 

 

03_entrée Ti.Pi Architects 72dpi

Miroir de cheminée chiné , rénové et posé au sol …

 

04_entrée Ti.Pi Architects 72dpi

L’enfilade; chinée sur le bon coin après des mois et des mois de recherche assidue pour trouver avec un budget très raisonnable…

 

05_entrée Ti.Pi Architects 72dpi

Zomms sur le miroir et le mur gris intense … quelques petites étoiles s’envolent pour rajouter de la poésie et cacher les imperfections de l’ancien mur qui a été repeint

 

06_entrée Ti.Pi Architects 72dpi

Miroirs ou verrière à l’ancienne? …

 

07_entrée Ti.Pi Architects 72dpi

Pour accompagner la montée d’escalier, le gris intense se prolonge sur les premières marches et pose une enveloppe en 3D (sols, murs, plafond) sur 1m…

 

08_entrée Ti.Pi Architects 72dpi

Et finalement ces fauteuils de théâtre chinés autour d’une belle rencontre se sont posés là en attendant un nouveau mouvement…?